Dérogation médicale pilotes

Tout Pilote déclaré inapte par un médecin agréé ou un centre d’expertise du personnel naviguant peut demander une ” dérogation” aux normes d’aptitude
En France, les décisions d’aptitude par dérogation pour les pilotes civils sont du ressort du
Conseil Médical de l’Aéronautique Civile (CMAC)
82 rue des Pyrénées 75020 PARIS

[téléphone 01-70-64-27-16 ou 17 ou 18 ou 19 (fax 21)]

Les dérogations :

Nouveau :
Création d’une consultation d’Expertise Aéro Spécialisée

dans le montage des dossiers de dérogation

et le réexamen des aptitudes refusées
par le Conseil Médical de l’aéronautique Civile


NB : toute étude personnalisée de dossier pour une dérogation ou une sur-expertise ne peut se faire qu‘en prenant RDV à mon cabinet car il y a eu trop d’abus et les consultations par Internet ou par téléphone sont interdites par l’Ordre des Médecins – merci d’en tenir compte – 


NB : toute étude personnalisée de dossier pour une dérogation ou une sur-expertise ne peut se faire qu‘en prenant RDV à mon cabinet car il y a eu trop d’abus et les consultations par Internet ou par téléphone sont interdites par l’Ordre des Médecins – merci d’en tenir compte – 

Les Dérogations  >>>  Modalités de suivi
Voici quelques exemples de restrictions ou de suivi particulier parfois demandé  par le CMAC ( Conseil Médical de l’Aéronautique Civile), pour une dérogation demandée pour certains de mes patients pilotes privés dans le cadre de ma consultation spécialisée de sur-expertise aéronautique
  • Infarctus du myocarde sans complication majeure ayant subit un pontage :
    apte par dérogation en double commande exclusivement avec un 2ème pilote qualifié pour le type d’aéronef
     
  • Cancer de la prostate au stade initial sans extension :
    apte par dérogation – dossier à présenter tous les 6 mois
     
  • Cancer du sein sans extension (simple conisation):
    apte par dérogation – dossier à présenter tous les 6 mois

pour la vision des couleurs

A noter que depuis l’année 1999 , si erreur à l’album test d’Ishihara, il n’est plus obligatoire de demander de dérogation : le médecin agréé peut le déclarer ” apte avec vol de nuit exclu” sans en aviser le CMAC

**************

Principales causes d’inaptitude Définitive  en France
pour les PNC ( personnel naviguant commercial) entre 1996 et 2001

A noter que par rapport à une précédente étude entre 1962 et 1991 il a été noté une nette augmentation des inaptitudes pour des problèmes dépressifs liés à des facteurs psycho-sociaux des problèmes articulaires liés à l’arthrose ou séquellaires de fracture

****************

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*