Médicaments et pilotage d’avions

Si souvent les effets secondaires des médicaments sont peu importants , il faut toujours penser que pour un pilote en vol et qui est seul maître à bord, cela peut avoir de très graves conséquences sur la sécurité des vols .

Tout médecin qui suit un pilote doit donc :

  • Ne pas lui donner de médicaments ayant d’effets secondaires ( vigilance , équilibration , vision ….)
  • Eviter tout médicament récent (de moins de 5 ans ) dont on ne connaît pas toute la pharmacovigilance
     

Au moindre doute , il doit :

  • En aviser le pilote , et lui déconseiller de voler pendant le traitement
  • Eventuellement demander plus d’information à un médecin agréé ou au Conseil Médical de l’Aéronautique Civile (CMAC) à Paris
  • Consulter la liste des médicaments autorisés
     

Les Médicaments souvent incriminés 

  • Somnifères et anxyolitiques ( troubles de vigilance )
  • Corticoides (effets neurologiques )
  • Vasoconstricteurs (spray nasal ou PO ) : trouble de vigilance
  • Antihistaminiques ( troubles de vigilance)
  • ………………
     

En  pratique 

Il est toujours préférable de ne pas voler que de prendre des risques….. ou en faire prendre à des innocents !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*