Pilotage: Normes ORL

Textes Réglementaires

Le candidat doit présenter : 
1/ Une absence d’affection , de séquelle , de traumatisme ou d’antécédent d’intervention chirurgicale intéressant l’oreille (externe , moyenne ou interne )susceptible de compromettre la sécurité des volsIl ne doit présenter notamment :aucune dysperméabilité tubaire chronique ou récidivante dont l’existance peut être confirmée par une tympanométrieaucun trouble permanent de l’appareil vestibulaireaucune malformation ou déformation congénitale ou acquise de l’oreille externe susceptible d’entrainer une gêne à l’audition ou au port d’équipements spéciaux/ 
2/ Une absence d’affection ou de lésion évolutive du nez , du rhinopharynx ou des sinus de la face ; et une absence de trouble permanent de la ventilation nasale ou de l’olfaction 
3/ Une absence de malformation , lésions ou affections évolutives de la cavité buccale , des voies aérodigestives et du couLe candidat ne doit présenter notament :aucun trouble de la phonation ou de l’élocution ( le bégaiement entraînant l’inaptitude)aucune altération de la denture susceptible d’entraîner une gêne importante de la masticationaucune gêne au port d’équipement spéciaux 
4/ Une perception auditive compatible avec la sécurité   (surtout pour les candidats au vol aux instruments ) : au moindre doute un audiogramme est réaliséL’aptitude est accordée si le candidat pour chaque oreille répond aux normes suivantes:Lors de la viste d’admission :déficit au seuil n’excédent pas 30 décibels pour les fréquences 500, 1000 et 2000 Hertzet 50 décibels pour les fréquences 3000 et 4000 hertzLors des vistes révisionnelles :Courbes d’allure normale100% d’intelligibilité en 50 dBdéficit au seuil à 50 % n’excédent pas 40 dB

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*