Voltige et aptitude aéro


1/ Constat réglementaire actuel

Il n’existe actuellement aucune norme médicale spécifique à la voltige mais cette activité présente de nombreux risques à prendre en compte au moment de signer le certificat médical

2/ Les Risques spécifiques à la voltige

  • Accélérations +Gz , -Gz  , effet push-pull… à l’origine de modifications hémodynamiques
  • d’une forte augmentation de la consommation d’oxygène pouvant atteindre 70% de la VO2 max
  • Risque arythmogène ( bradycardie , bloc SA, échappement jonctionnel en +Gz et bradycardie , augmentation du PR, extrasystoles ou asystolie en -Gz….)
  • stimulation maximale de l’appareil vestibulaire
  • voile gris ou noir (+Gz) ou voile rouge (+Gz)
  • Lésions dégénératives du rachis surtout au niveau cervical…

3/ CAT pour le médecin agréé

a/ des examens à pratiquer

  • ECG de repos obligatoire et
  • Une épreuve d’effort (bien que non obligatoire) semble de plus en plus nécessaire en raison du risque dedécompensation coronarien , de troubles du rythme……et ceci même en l’absence de FDR cardio-vasculaires
  • Un FO avec prise de tension oculaire
  • examen spécialisé ORL au moindre doute ou antécédent de l’appareil cochléo-vestibulaire

b/ une éducation du pilote à faire

  • rappeler au pilote que la voltige est une activité à risques qui sont majorés par la méforme , l’enchainement des manoeuvres de voltige , la fatigue liée à des efforts physiques intenses avant la voltige , l’alcool…

4/ Cas particuliers

pour les pilotes de voltige opérés des yeux

Autorisécontre-indiqué
Laser Excimer ou Lasic pour Myopie
  implants placés dans le sac cristalinien
Kératotomie radiaire à multiples incisions (qui fragilisent  la cornée)
Implants placés à l’extérieur du sac cristalinien (en raison du risque de traction vitréenne et vasculaire )

********

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*